LA LIVRAISON EST OFFERTE POUR TOUTE COMMANDE À PARTIR DE 65€ D'ACHAT !

L’odeur de la sauge vous évoque-t-elle les fêtes chaleureuses de fin d’années ? Ou encore s’agit-il des fonds de placards de votre grand-mère ? La sauge a longtemps été utilisée pour ajouter de la saveur, de la magie et des propriétés médicinales aux repas d’hiver. La sauge culinaire est disponible dans toutes les épiceries et est l’une des herbes les plus faciles à cultiver, que ce soit dans une casserole, sur un rebord de fenêtre ou dans le jardin. Alors, prenez un peu de sauge dans le creux de vos mains puis inspirez profondément. Sauge se nome Salvia en Latin. Ce qui signifie « sauveur”.

En tant que membre de la famille de la menthe, il possède de nombreuses propriétés curatives de ses soeurs. Il convient de noter ses niveaux élevés de calcium et d’autres minéraux qui renforcent les os et ses quantités exceptionnellement généreuses en vitamines antioxydantes. La Sauge pousse partout ! Du Japon à la Chine, en passant par l’Inde, la Russie, l’Europe et l’Amérique. Les gens l’apprécient beaucoup et l’utilisent comme agent de conservation pour les aliments gras et comme médicament pour le traitement de nombreux maux. Les huiles volatiles contenues dans la sauge sont antimicrobiennes, antibactériennes et capables de lutter contre divers poisons d’origine alimentaire, ainsi que d’autres infections.

Une infusion de sauge du jardin peut aider à :

– Prévenir et éliminer le rhume
– Apaiser et guérir les maux de gorge
– Effacer les sinus
– Accélérer la réponse immunitaire à la grippe
– Soulager l’asthme et guérir les poumons
– Aide à la digestion, en particulier des graisses
– Améliore le sommeil et soulage l’anxiété
– Tonifier le sang
– Renforcer la capacité à gérer le stress
– Contrer la maladie parodontale et resserrer les gencives
– Réduire la transpiration abondante
– Aider à sevrer un bébé en réduisant le lait maternel

Le moyen le plus simple d’utiliser la sauge comme médicament est d’en faire une infusion. L’ajout de miel est traditionnel et judicieux, car le miel est un puissant antibactérien et renforce la capacité de la sauge à prévenir les rhumes, les grippes et les problèmes respiratoires. Si vous avez de la sauge séchée, une cuillère à thé infusée dans une tasse d’eau bouillante pendant 2-3 minutes maximum, avec une cuillère à thé de miel ajoutée, devrait produire un thé agréable et aromatique. Si c’est amer, le thé a été brassé trop longtemps, ou la sauge était vieille ou trop fine (en poudre), ou vous avez la mauvaise sauge. Si vous avez de la sauge fraîche, utilisez une poignée de feuilles et de tiges, brassez pendant environ cinq minutes et ajoutez une cuillerée de miel. Le thé de sauge fraîche est rarement amère. Lorsque le froid arrive et que les gelées menacent, je fais mes réserves. Là où j’habite, le gel ne tue pas la sauge, mais il noircit les feuilles et les fait tomber. Avant que cela ne se produise, je prends mes ciseaux et coupe les plantes au moins de moitié. Je coupe grossièrement les tiges et les feuilles et je les mets dans un bocal. Pour de meilleurs résultats, je choisis un pot qui contiendra juste la quantité d’herbe à portée de main. S’il y a de l’espace inutilisé dans le pot, une oxydation se produira et des composants de l’herbe peuvent être endommagés ou modifiés. Ensuite, je verse lentement du miel sur l’herbe hachée, pique avec une baguette pour éliminer les bulles d’air, jusqu’à ce que le pot soit presque plein. Une étiquette MIEL DE SAUGE complète la préparation.

Tout ce qui reste à faire est de le stocker dans un endroit frais et sombre et d’attendre six semaines. À partir de là, ou plus tôt si vous en avez vraiment besoin, le miel de sauge est prêt à être utilisé. Mettez une cuillerée à soupe dans une grande tasse d’eau bouillante, mélangez et buvez. Assurez-vous d’utiliser de la Sauge Salvia. Car la sauge blanche, souvent vendue comme herbe de « purification » (c’est-à-dire une herbe dont la fumée sert à créer un champ protecteur autour d’un espace) est trop forte pour être utilisée comme aliment ou médicament et elle fait partie des plantes en danger. Je fais aussi des miels d’autres plantes de la famille de la menthe. (Non, les plantes séchées ne font pas de bons miels.) En plus du miel de sauge fraîche, je fais souvent du miel de menthe poivrée, du miel de mélisse, du miel de romarin, du miel de thym, du miel d’origan, du miel de marjolaine, et du miel de bergamote. Ils m’aident tous à rester en bonne santé tout au long de l’hiver et ils ont tous un goût délicieux.

Bien que l’huile essentielle de sauge soit disponible, je la trouve trop concentrée et trop dangereuse pour un usage général. Je l’utilise donc en teinture-mère ou…. Je fais du vinaigre de sauge en versant du vinaigre de cidre à la température ambiante sur un pot rempli de sauge fraîche hachée. Le vinaigre de sauge n’est pas aussi médicinal que le thé mais, avec l’huile d’olive, il constitue une vinaigrette délicieuse et saine. Deux cuillères à soupe de vinaigre de cidre par jour peuvent réduire de moitié votre risque de diabète à l’age adulte.

Utiliser les herbes comme alliés pour rester en bonne santé et lutter contre les problèmes ordinaires de la vie est simple et facile, sûr et efficace. La phytothérapie est la médecine du peuple !

Herboristiquement Vôtre,

François.