Livraison offerte à partir de 75€

Folk Officinalis

Faq

Compte

Panier

Le concept

De la culture des plantes à leur transformation en teintures-mères et synergies, de la récolte du miel et de la cire d’abeilles à la fabrication de baumes ; tout est fait pour préserver le Biotop avec lequel nous travaillons. Au cours des saisons, nous prenons soin de prélever ce dont nous avons besoin, sans bouleverser l’environnement qui nous entoure. Par exemple : Recueillir le miel et la cire de mes abeilles en leur laissant de quoi vivre pleinement toute l’année, limiter nos récoltes pour maintenir les différents écosystèmes au jardin (oiseaux, insectes, reptiles.). Si nous considérons que l’hiver arrivant sera rude, nous ne prélevons rien sur les ruches et ne produisons pas de baumes. Il en va de même pour les récoltes de plantes qui poussent au jardin. Si l’été est trop sec, nous préférons laisser la flore à la faune.

françois roger de loraille

Les poules nous accompagnent dans notre quête du cycle naturel parfait. Nous utilisons leurs déjections pour en faire des engrais composés d’eau, d’orties, de saule pleureur et de consoude pour favoriser l’apport nutritif des plantes et arbres. C’est sans compter qu’elles jouent aussi un rôle important dans la régulation d’insectes, limitant ainsi leurs proliférations.

L’endroit

Nous sommes situés en Hongrie. Lorsque nous avons posé nos valises dans ce domaine, il n’y avait plus rien. Les sols étaient sablonneux, plus de pelouse, plus d’arbres, plus d’arbustes. Il s’agissait d’un Hara avec beaucoup de chevaux, dont la terre était constamment battue. Rien ne pouvait s’y développer, tout était constamment déraciné, aplati ou dévoré. Nous avons tout de même trouvé cet endroit idéal de par les hauts remparts qui le protègent, la forêt adjacente et l’accès à 4 puits, dont un d’eau thermale. Il s’agissait bien là d’une simple question de temps, de patience, afin qu’il devienne un havre de paix.

Depuis, le parc a accueilli de nouveaux arbres et végétaux, tous issus d’une agriculture biologique et respectueuse pour l’environnement. Les plantes médicinales qui y sont cultivées sont issues de semences biologiques, dont les mêmes graines sont utilisées d’année en année certifiant une rusticité incroyable. De ce fait, nos cultures ne demandent que très peu d’eau (voire quasiment pas) pour se développer et sont résistantes à beaucoup d’attaques extérieures.

Un achat sain, engagé et responsable en 4 points

1- Tous les contenants sont en verre (sauf pour deux produits de la gamme. On ne trouve pas d’alternative pour le moment, mais ça va venir c’est promis !) et issus d’une verrerie de la région, réutilisables à l’infini et sans danger. 

2- Nous réutilisons tous les emballages et cartons de nos fournisseurs. Nous rajoutons des boudins de protection Biodégradables (faits en amidon de maïs) lors de du remplissage des colis.

3- Pas de labels BIO. Les labels de certifications bio disponible sur le marché sont de vraies passoires, nous ne nous retrouvons pas dans leur philosophie. La seule cause à laquelle nous adhérons est celle de l’animal. Nous sommes fiers de notre partenariat avec OneVoice, ainsi que des dons reversés auprès de 30 Millions d’Amis et la Fondation Brigitte Bardot.

4- Tout est confectionné de façon traditionnelle (comme d’antan) et ce, dans le respect des cycles de la Nature. Tout est transformé et conditionné sur site. Je patiente pendant de longues semaines pour bien infuser les macérât huileux et alcoolatures. Ce procédé prend beaucoup de temps et ne peut se faire qu’au gré des saisons. Il s’agit bien là de ce qu’il y a de plus naturellement bon et fort. J’attache beaucoup d’importance à ce que rien “d’étranger” à mes terres n’entre dans mes compositions. Dans mes produits il n’y a pas… de beurre de karité, d’huile de coco, de jojoba… Ou autre molécule exotique. Je pars du principe que ça ne pousse pas chez nous, donc notre corps n’en a pas besoin ! Il n’y a pas non plus de molécules dégoûtantes aux terminaisons bizarres. Tout vient à 99,99999999999% de mon jardin sauf l’huile de tournesol, qui vient de chez mon voisin (3km et des brouettes). Le saviez-vous ? La plupart des formulations disponibles sur le marché sont issues d’assemblages de différentes matières. Une base d’huile végétale, quelques gouttes d’huile essentielle et une lichette d’huile de coco pour la forme…. Et puis c’est tout ! Aucun travail en amont, aucune âme, vous utilisez de la matière morte qui a parcouru des milliers de kilomètres et qui est, avant utilisation entreposée dans d’immenses cuves en plastique. Ça ne fait pas rêver.

En bref, le jardin de Folk Officinalis est l’endroit où l’herboristerie traditionnelle rencontre la physiologie humaine et éveille votre génétique. 

Herboristiquement vôtre,

François.