Système immunitaire : Mes 8 piliers

A la maison, je ne me fie pas qu’à la médecine moderne pour rester en bonne santé. Je n’ai que trop été déçu par le passé. En fait, j’ai rapidement compris que même si elle est sacrément compétente sur des cas diagnostiqués à traiter, lorsqu’elle tâte dans le domaine du préventif… On est bien loin de la perfection. Peut-être, comme moi, vous préférez ne pas utiliser de molécules chimiques sauf en dernier recours. Vous vous demandez peut-être quels sont les meilleures  remèdes pour aider votre famille à faire face aux épidémies. Et vous avez bien raison.

Peu importe votre situation, le moment est propice pour profiter pleinement de la médecine traditionnelle et de ses remèdes. Que cela soit pour prévenir ou combattre. Ce sont des remèdes simples, sans danger et pour ne pas dire peu onéreux. Le meilleur moyen de prévenir les baisses de forme et/ou les maladies virales, est de se doter d’un système immunitaire puissant. Bien que cela ne puisse garantir que vous n’allez pas contracter de virus, rappelez-vous que les molécules chimiques ne le peuvent pas non plus. Utiliser les plantes en continu s’ajoute à votre perspective de vie saine et de pratiques sûres.

Voici mes façons préférées pour renforcer mon système immunitaire et celui de mes proches, j’espère que ces astuces vous serons aussi pratiques à vous qu’elles le sont pour nous ! Cependant gardez toujours cette chose en tête : Se maintenir en bonne santé avec les plantes requiert une utilisation quotidienne et non pas en fonction de vos envies. Les propriétés des plantes médicinales s’accumulent dans votre organisme et vous accompagnent dans votre maintien en bonne santé. N’utiliser les plantes que lorsque cela vous chante pourra vous aider à soulager/guérir certains maux, mais ne vous garantira pas une protection optimale ! Bien entendu, je ne prends pas toutes les plantes en même temps. Je me renseigne, j’apprends en m’écoutant, je laisse mon corps aller vers ce qu’il tend à percevoir comme utile pour lui, pour moi, pour nous…

françois roger de loraille

Je sors et prends le soleil

En été comme en hiver, soleil fort ou faible, laissez-vous imprégner de sa force. Tournez votre visage vers le soleil, découvrez vos bras et levez-les au ciel, en montant vos coudes jusqu’à vos oreilles. De préférence entre 11h et 13h. C’est un exercice à faire tous les jours pendant au moins 15 minutes. Rien de mieux que la vitamine D pour votre système immunitaire. Nous savons que lors de la grande grippe Espagnole de 1918, une grande partie de la population était déficiente en Vitamine D, du fait qu’une grande partie de la population avait migré des campagnes vers la ville pour travailler à l’usine et au bureau du matin au soir. J’ai lu quelque part (je ne sais plus où), que s’ajoutant à la sédentarisation, les gens ont tendance à être déficient en Vitamine D à cause des applications répétitives de crème solaire. Donc mon conseil c’est : sortez, et prenez le soleil 15 minutes par jour !

 

Je travaille ma respiration

Dans la plupart des cas, les virus qui vous attaquent ont pour cible votre système respiratoire. Une bonne façon de maintenir vos poumons en bonne santé, c’est de travailler sa respiration. Beaucoup de gens ignorent qu’il est possible de maintenir sa sphère respiratoire en bonne santé par de simples exercices. Un de mes exercices préférés est de gonfler au maximum mon ventre et mon abdomen, puis de relâcher l’air accumulé par accoup. Je compte trois secondes entre chaque expirations. Je m’arrête lorsque je n’ai plus rien à relâcher, puis je recommence. Je répète cet exercice trois fois d’affilée, assis sur le bord de mon lit. Le matin au réveil, le soir avant le coucher. Un autre exercice est de s’imaginer souffler une centaine de bougies sur un gâteau. Ces deux exercices de respiration nasale alternée et contrôlée harmonisent le système nerveux du corps entier et rééquilibrent naturellement les deux hémisphères du cerveau.

 

Je bois beaucoup

De l’eau, des infusions, des bouillons, des soupes… et j’évite tout ce qui est boissons sucrées. Le sucre ça fait du bien sur le moment, mais c’est une pompe à vitamine. Je préfère prendre une bonne infusion nourrissante aux plantes, soit froide, soit chaude. Une infusion nourrissante est une grande quantité d’herbes infusées pendant une longue période. En règle générale, 30gr (environ une tasse en volume) d’herbes séchées sont placées dans un pot qui est ensuite rempli jusqu’au sommet avec de l’eau chaude, bien fermé et que l’on laisse infuser pendant 4 à 10 heures. Après avoir filtré, une tasse ou plus est consommée, et le reste refroidi pour ralentir la détérioration. L’idéal c’est d’en boire 1L par jour. Puisque les minéraux et autres composés phytochimiques contenus dans les herbes sont rendus plus accessibles par le séchage, les herbes séchées sont considérées comme les meilleures pour les infusions. Je fais mes infusions la nuit avant d’aller me coucher et elles sont prêtes le lendemain. Le matin, je filtre ma matière végétale en pressant bien puis en bois le liquide. Je préfère que ce soit glacé, à moins que la matinée soit glaciale. Dans ce cas je réchauffe sur un radiateur ou dans une casserole. Bien entendu le micro-ondes est proscrit. Je bois mes 1.5 litres d’infusion dans la journée. Parfois il m’en reste car je bois autre chose en même temps (par jour je bois un total de 2.5L). Je l’utilise pour arroser mes plantes d’intérieur ou pour rincer mes cheveux sous la douche.

Mes infusion préférées sont à base d’ortie, de fruits d’aubépine, de fleurs de tilleul et de sauge. J’aurai tendance à conseiller les débutants à ne jamais mélanger les herbes. Car même si elles sont de manière général sans dangers, il est bon d’avoir précisément en tête ce que l’on a bu si un évènement physique quelconque pouvait intervenir au cours de la journée. Les tanins me font plisser les lèvres et me donnent une sensation râpeuse sur la langue. J’y ajoute un peu de menthe sèche, mais tout juste de quoi pour aromatiser légèrement l’infusion. La menthe me maintient une haleine fraiche et me maintient l’esprit éveillé ! Imaginez maintenant y ajouter une cuillère de miel 🙂

 

Mangez plus d’ail

L’ail est l’un des meilleurs auxiliaires du système immunitaire. Il contient au moins 17 facteurs différents qui nourrissent et soutiennent le bon fonctionnement du système immunitaire. Les herboristes du moyen-âge s’en servaient pour prévenir l’infection par la peste ainsi que pour se protéger de la grippe. L’ail est aussi un puissant antibactérien. Si vous n’aimez pas l’ail cru, l’ail en poudre est tout aussi bon. A la maison j’en mange au moins une gousse par jour, émincé sur un morceau de pain grillé chaud bien beurré. C’est délicieux ! Un de mes remèdes que je prépare en automne c’est l’ail infusé dans le miel. Pour ce faire je prends un bocal en verre dans lequel je place des gousses d’ail (pas besoin de les peler, cela fonctionne tout aussi bien). Ensuite je couvre le tout avec du miel bio. Ce remède sera prêt pour utilisation dans les prochaines 24hr et ce, même si votre miel est très dense. Dans tous les cas, au plus votre miel est infusé, au plus votre remède sera efficace. Aucune date de péremption ! Elle est pas belle la vie ?  Il est important de placer votre pot dans un endroit bien chaud comme sur la chaudière ou à côté d’un radiateur. Jamais en plein soleil, même dans un sac de papier kraft.

 

Les champignons

Une des solutions les plus efficaces est celle de se tourner vers le pouvoir stimulant et fortifiant des champignons sur le système immunitaire. Pour ceux qui sont familiers avec mon travail, vous savez que je recommande les champignons suivant pour les patients atteints de cancer : Reishi, Shiitake, Maitake, Polypore Versicolore et Chaga sclerotium. Je vous recommande d’ailleurs de prendre ces 5 champignons en même temps pour une efficacité optimale. Attention toutefois à ne pas prendre ces champignons en capsules, mais bien en poudre. A la maison, nous mélangeons ces poudres à du Cacao ou du café. Plus haut nous parlions de Vitamine D, et bien saviez-vous que si vous placez un champignon séché au soleil, il commencera à produire de la Vitamine D ? J’ai tout de même une préférence pour ce qui pousse autour de moi. Je répète souvent à mes élèves, que ce qui est autour de nous, a évolué avec notre génétique. Donc, à la maison nous sollicitons beaucoup l’aide du Polypore Versicolore. Ce champignon peut aider à maintenir votre système immunitaire équilibré.

Le Polypore versicolore est un trésor. Considéré comme un aliment et un médicament, il est utilisé depuis des siècles en Asie, en Europe et par les peuples autochtones d’Amérique du Nord. Je l’ai découvert de la même manière que j’ai découvert de nombreuses plantes médicinales, c’est à dire en voulant aider mon corps à se maintenir en forme sans danger et efficacement. Les médecins chinois le considèrent comme un traitement utile pour l’infection et/ou l’inflammation des voies respiratoires supérieures, des voies urinaires et digestives. Il est également utilisé pour traiter la faiblesse générale du système immunitaire. La poussière des forêts qui contient du Polypore Versicolore et des pollens pourrait peut-être vous intéresser : https://www.folkofficinalis.com/produit/poussiere-des-forets/

Non aux compléments alimentaires type pilules  

Aujourd’hui plus que jamais, nous prônons la vie saine. Nous sommes encouragés à lire les étiquettes produits, et ingurgiter du bon, du Bio, du frais. Cependant lorsque l’on y regarde de plus près, les compléments alimentaires c’est tout l’inverse ! Ils sont issus de matière 100% industrielle, 100% transformées. Ce même s’ils contiennent la matière végétale la plus pure possible, cultivée dans les montagnes loin de toute pollution. Dès lors que votre plante entre en usine, elle devient tout aussi nocive qu’une molécule de synthèse. Lorsque les vitamines sont synthétisées et les minéraux compactés en laboratoire, leur complexité est réduite à un seul ingrédient actif. Ce qu’il faut comprendre c’est que lorsque vous avalez un complément, ce concentré va libérer des principes actifs en dose généralement inappropriée. Ce même si le surplus va être expulsé naturellement, il n’en retire pas moins un effet de surdosage.

Gardez toujours à l’esprit que la dose fait le problème et qu’il est par conséquent possible de créer des problèmes sous-jacents à votre souci primaire. Fondamentalement parlant, il n’y a pas de pilule magique qui existe. Gélules de curcuma, de gelée royale, de vitamine D… Ce qui est triste à ce jour c’est l’engouement qui est fait une fois de plus sur le : Je prends ma gélule, et je passe à autre chose. Tout ira bien. Du besoin de parer à une carence, nous tombons dans une simple envie de nous rassurer en se disant qu’au final, cela ne peut pas nous faire de mal.. Bien laissez-moi vous dire que ce raisonnement est inadapté à la perspective d’une vie saine et peut vous mettre en danger. Dans les situations extrêmes telles que l’appauvrissement et la famine, les suppléments sont une bonne alternative a court terme. Cependant, ils ne remplacent pas une alimentation saine qui elle fournira les vitamines multiples et adéquates. Une étude récente du conseil Australien de lutte contre les Cancers, rapporte que l’utilisation à long terme de suppléments vitaminiques pose des risques pour la santé. Notamment des cancers plus agressifs ; des cancers à croissance plus rapide et un risque accru de maladies cardiaques.

Mon conseil ? Achetez des compléments alimentaires de plantes en poudre, issus de petits producteurs. Dans 99% des cas, ils sont comme chez Folk Officinalis, créés et vendus quelques jours après leurs productions.

 

Les huiles essentielles 

Je me souviens encore de ma première utilisation des huiles essentielles. C’était en 2004, je venais de sombrer dans une dépression abyssale. J’habitais la capitale, et de l’autre côté du boulevard de Port-Royal se tenait une petite herboristerie. Je passais des heures à papoter avec la gérante au sujet des plantes que je prenais afin de ramener le soleil dans ma vie. C’est alors qu’elle me suggéra l’huile essentielle de Verveine Citronnée. S’en est suivie une discussion interminable sur toute sa gamme ! Mais revenons à nos moutons et notre système immunitaire. Là, je pense au bouclier immunitaire ! Un mélange d’huiles essentielles dont je vous laisse découvrir les propriétés sur cette page : https://www.folkofficinalis.com/produit/huile-bouclier-immunitaire/

 

Les Teintures-mères

Le Sureau
Ici il est utilisé à titre préventif et est sans danger pour les enfants. Cependant, la prise de Sureau une fois que votre système immunitaire combat la maladie, j’ai remarqué que cela n’était plus vraiment adapté pour mon organisme. Je me tourne alors vers de l’Échinacée (toujours en teinture-mère). Notez que le Sureau n’est pas toxique lorsque vous l’utilisez en teinture-mère, et que pour qu’il soit toxique, il faut que le cyanure contenu dans les fruits s’accumule dans votre organisme. De ce fait, il vous faut en ingurgiter des quantités astronomiques pour tomber malade. Je précise, car je vois pas mal de fausses informations qui circulent sur internet et cela a tendance à rendre les gens assez confus.

Pour ce qui est de la posologie de la teinture-mère de Sureau : Je prends 15 gouttes de teinture-mère 3 fois par jour dans un grand verre d’eau ou directement sous la langue. Teinture-mère pure et puissante disponible à cette adresse : https://www.folkofficinalis.com/produit/teinture-mere-de-sureau-fruits/

L’Échinacée
Si je suis déjà malade, je troque le Sureau pour l’Échinacée. Je laisse les formulations qui me permettent de booster mon système immunitaire et je m’oriente vers les préparations qui l’aide à combattre. Alors oui, il y a de bonnes raisons d’utiliser les antibiotiques. Cela dit, la plupart des médecins et des professionnels de la santé s’accordent pour dire qu’ils sont souvent utilisés de manières abusives. La surutilisation d’antibiotiques a créé des “super bactéries” immunisées contre les antibiotiques les plus courants. Mais à un niveau plus personnel, les antibiotiques peuvent causer des ravages sur votre système immunitaire et votre tractus gastro-intestinal. La bonne nouvelle est qu’il existe une alternative naturelle aux antibiotiques très efficace. Si votre infection ne met pas votre vie en danger, vous voudrez peut-être essayer des herbes à la place des antibiotiques ou en plus de ceux-ci. Parmi les anti-infectieux à base de plantes les plus utilisés laissez-moi vous présenter la belle Échinacée, vers laquelle je me tourne le plus souvent. Je trouve l’Échinacée aussi efficace que les antibiotiques, puis-je dire parfois mieux que ! J’utilise de la teinture, et non des capsules ou thés. La racine, et seulement la racine est utilisée et à de très grandes doses très fréquemment.

Pour ce qui est de la posologie de la teinture-mère d’Échinacée : Pour calculer votre dose d’échinacée, divisez votre poids par 2. Par exemple, si vous pesez 80kg, prenez une dose de 40 gouttes. Il n’y a pas de surdosage connu de teinture-mère d’échinacée. En cas d’infection aiguë, je prends une dose toutes les 2 à 3 heures. Lorsque l’infection est chronique, je prends une dose toutes les 4 à 6 heures. De nombreuses infections peuvent être contrées uniquement par l’Échinacée. Teinture-mère pure et puissante disponible à cette adresse : https://www.folkofficinalis.com/produit/teinture-mere-echinacee/

 

Le MillepertuisPlante vers laquelle les gens ont tendance à se tourner lorsqu’ils sont dans un état dépressif ou ont des courbatures. Mais ce que la plupart de ces gens ignorent c’est que le millepertuis est un antiviral puissant. C’est une plante que j’utilise tellement à la maison que je la classe parmi mon top 5 des plantes sans lesquelles je ne pourrais faire. La teinture-mère est de rigueur. Le millepertuis (Hypericum perforatum), peu importe d’ailleurs comment vous l’appelez, cette plante à fleurs jaunes est une vraie amoureuse du soleil. Elle absorbe le plus de soleil possible tout l’été, allant même jusqu’à s’étendre horizontalement pour capter ses rayons. Et elle stock ce soleil éclatant dans ses feuilles et ses fleurs, que je récolte dans la chaleur de juillet et en extrait ses propriétés dans de l’alcool pendant au moins 5 semaines. Je profite de la magie curative de cette plante qui m’aide à chasser le blues et les coups de mou. D’ailleurs les études scientifiques parlent d’elles même : Le millepertuis est aussi efficace pour altérer l’humeur, même chez les patients sévèrement déprimés, que les médicaments les plus couramment utilisés. Et je dirai même plus, de fortes doses de teinture n’auront aucuns effets secondaires. Puisque le millepertuis est également un puissant antiviral, il fait double action. Prendre plusieurs gouttes par jour peut réduire considérablement le nombre et la gravité des épisodes de rhume et de grippe. Et cela rend tout le monde heureux et en bonne santé. ATTENTION : La plante est à proscrire si vous prenez des anti-dépresseurs. 

Pour ce qui est de la posologie de la teinture-mère de Millepertuis : Je prends 15 gouttes de teinture-mère 3 fois par jour dans un grand verre d’eau ou sous la langue. Teinture-mère pure et puissante disponible à cette adresse : https://www.folkofficinalis.com/produit/teinture-mere-de-millepertuis/

 

L’Ortie
Urtica dioica est une mauvaise herbe commune invasive qui se trouve dans une grande partie du monde. L’herbe séchée et macérée constitue une infusion nourrissante qui contient plus d’énergie par tasse que tout autre stimulant. Sans les inconvénients de la caféine par exemple. Adolescents fatigués, nouvelles mamans privées de sommeil, cadres stressés, femmes ménopausées et individus de tous âges dépendent de l’ortie pour restaurer leur humeur, retrouver de l’énergie et garantir un sommeil réparateur. L’ortie est incroyablement riche en protéines, en vitamines et en minéraux. En particulier en oligo-éléments essentiels : sélénium anticancéreux, soufre renforçant l’immunité, zinc améliorant la mémoire, chrome chassant le diabète et bore renforçant les os.

Une pinte d’infusion d’ortie contient plus de 1 000 milligrammes de calcium, 15 000 UI de vitamine A, 760 milligrammes de vitamine K, 10% de protéines et des quantités généreuses de la plupart des vitamines du groupe B. Aucune nutrition plus dense ne se trouve dans aucune plante, pas même les algues ; et l’ortie est beaucoup plus abordable que n’importe quel supplément. Mais nous devons consommer beaucoup d’ortie pour en obtenir une nutrition puissante. A la maison j’utilise une bonne poignée d’orties séchées dans un litre d’eau pour créer une infusion qui nourrit ma capacité de penser et soutient mon envie de travailler. Infuser de l’ortie maximise également ses effets énergisants. Les thés et les gélules d’ortie contiennent trop peu d’herbe pour faire la différence en termes de vigueur. Pour faire l’expérience du miracle de l’ortie, vous devrez prendre le temps de faire une véritable infusion. Il s’agit bien là de laisser votre herbe infuser au moins pendant 8 heures. Un de mes étudiant m’a écrit il y a quelques temps pour me venter des bienfaits de l’infusion d’Urtica. Il était en pleine période de stress au travail et a réussi à se dynamiser en toute simplicité et à faire face à ses problématiques sans pour autant y laisser plus d’énergie qu’à l’habitude. L’ortie fabrique de l’énergie de l’intérieur en nourrissant les glandes surrénales, ce que je qualifie de « centre d’énergie ». L’ortie apporte en douceur et en permanence une nourriture optimale à chaque cellule du corps.

Étant donné que les minéraux contenus dans les infusions d’ortie sont polarisés vers le sang, ils sont littéralement magnétisés dans le flux sanguin sans qu’il soit nécessaire de les digérer. Boire un verre d’infusion d’ortie froide apporte tant de nourriture dans le sang… Vous vous sentirez revigoré en seulement quelques jours. Je peux vous l’assurer ! Pour ma part je bois 4-5 litres par semaine d’infusion d’ortie. Non seulement cela augmente mon capital énergétique, m’apporte brillance et élasticité aux cheveux (même si je n’en ai plus beaucoup), renforce mes ongles, nettoie et raffermit ma peau et redonne de l’élasticité à mes vaisseaux sanguins. C’est sans mentionner qu’une infusion régulière d’ortie abaisse la pression artérielle et le cholestérol, améliore la digestion, réduit le risque de cancer et renforce les poumons. Teinture-mère pure et puissante disponible à cette adresse : https://www.folkofficinalis.com/produit/teinture-mere-ortie/

 

Racine d’Astragale
L’astragale est utilisé en phytothérapie pour aider à maintenir la santé du système immunitaire. Sans doute la plus adaptée des racines. Traditionnellement utilisée contre la maladie de Lyme, la racine d’Astragalus est aussi un puissant remède contre la grippe, et ce, peu importe son classement. Elle est utilisée pour pour traiter le rhume et les infections des voies respiratoires supérieures, pour renforcer et réguler le système immunitaire et pour augmenter la production de globules blancs, plus particulièrement chez les personnes aux prises avec une maladie dégénérative chronique ou les personnes atteintes de cancer qui subissent une chimiothérapie ou une radiothérapie. L’astragale possède également des propriétés anti-bactériennes, antivirales, toniques, hépato-protectrices, anti-inflammatoires et anti-oxydantes.

Elle a aussi pour mission de soutenir votre système cardio-vasculaire grâce à certaines de ses molécules anti-coagulantes. Pour ce qui est de la posologie de la teinture-mère d’Astragale : Je prends 15 gouttes de teinture-mère 3 fois par jour dans un grand verre d’eau. Ici je travaille avec la racine de la plante. Elle possède ce que l’on appelle du mucilage, une substance végétale, constituée de polysaccharides, qui gonflent au contact de l’eau en prenant une consistance visqueuse. Ce mucilage a des propriétés anti-inflammatoires, anti-bactériennes, et protectrices des tissus pulmonaires. Teinture-mère disponible à cette adresse : https://www.folkofficinalis.com/produit/teinture-mere-astragale/

Molène, bouillon blanc
C’est la plante par excellence pour toute la sphère respiratoire. Traditionnellement, la teinture-mère de Bouillon Blanc est utilisée comme expectorant et a une action positive sur les troubles des voies respiratoires (lutte contre les inflammations). Autant vous dire qu’elle va vous faire cracher tout ce qui s’est accumulé dans vos bronches lors de toux persistantes et travailler en profondeur grâce à ses actions anti-microbiennes et anti-virales. De quoi donner un bon coup de boost à toute votre sphère respiratoire et éradiquer le chatouillement, qui se fait ressentir dans votre gorge ou votre poitrine.

Tonifiante et revivifiante et anti-spasmodique, je recommande vivement cette teinture-mère pour les fumeurs encrassés (chasse les produits chimiques accumulés), aux asthmatiques, et aux personnes vivant dans les régions victimes de feux de forêts. A la maison, c’est une ou deux fois par an, en fonction des allergies saisonnières. Le bouillon blanc est une plante de la famille des scrophulariacées, également appelée molène. Teinture-mère pure et puissante disponible à cette adresse : https://www.folkofficinalis.com/produit/teinture-mere-de-bouillon-blanc/

Vous avez des questions au sujet d’une pathologie, des posologies ou des plantes évoquées ? Ou vous avez tout simplement aimé cet extrait.. N’hésitez pas à partager votre avis ci-dessous !

13 Commentaires

  1. Très intéressant, ça fait du bien de lire ceci. Je ne pensais pas tout lire mais je me suis laissée attraper par l’envie d’en savoir plus. Merci
    Belle soirée,
    Catherine

    Réponse
    • Merci Catherine pour votre retour. je vous souhaite une très belle semaine

      Réponse
  2. Magnifique documentaire
    Comment dois-je faire pour le conserver ? Car sur Facebook pas moyen de l’imprimer

    Réponse
    • Très intéressant..moi je m’intéresse énormément à cette méthode ce soigner avec les plantes..déjà je me fait des sirop. Très beau commentaire. Bien détaillé et bien expliqué…merci beaucoup pour ce beau partage.

      Réponse
      • Hmmm de bons sirops faits maison….

        Réponse
    • Je vais d’ici quelques jours en faire un document à télécharger et vais communiquer dessus Il sera envoyé par email ! Merci pour votre commentaire et très belle journée

      Réponse
  3. De très bons conseils François, comme toujours ! Je mets déjà beaucoup d’entre eux en pratique en utilisant vos produits. Merci vivement.

    Réponse
    • Avec plaisir 🙂

      Réponse
  4. J’ai de plus en plus de mal avec les huiles essentielles. Je trouve que l’engouement pour celles-ci force la population à utiliser des huiles d’autres pays trop loin, en sous développement et fabriquées de manière pas du tout écologique. Je trouve tout ce qu’il me faut chez vous, nous sommes sur le même continent, et ce sont des produits de très haute qualité. Tout est dit. Fabienne

    Réponse
    • Un grand merci de votre soutient. Et je suis entièrement d’accord avec vous sur les HE. Belle journée !

      Réponse
  5. Super intéressent merci François. Moi aussi j’utilise les champignons pour me tenir en bonne santé. Je viens de commander la poussière des forêts (entre autre) j’ai hâte de recevoir tout ça

    Réponse
    • Comme je suis content que cela vous plaise. Votre colis est sur la route ! Je suis à votre disposition si vous avez la moindre question. Bien à vous 🙂

      Réponse
  6. En 2012 j’ai acheté votre manuel et depuis j’ai bien mémorisé les différentes façons pour rester en bonne santé. Moi aussi je dis merci françois pour ces précieux conseils. Ma maman et moi avons passé des hivers tranquille. à bientôt monique.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Extrait eBook-2011 “Folk Officinalis 〜 Les Médicinales.” Par François Roger de Loraille.

NOTE IMPORTANTE : Tout le contenu trouvé sur cette page n’est pas destiné à être un substitut à un avis médical professionnel, un diagnostic ou un traitement. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié pour toute question concernant un problème de santé. Ne négligez jamais les conseils médicaux professionnels ou ne tardez pas à les consulter en raison de quelque chose que vous avez lu sur ce site Web. Folk Officinalis n’est pas une pharmacie ou un cabinet médical. Nous ne sommes pas docteurs, si vous pensez avoir une urgence médicale, appelez votre médecin, rendez-vous immédiatement aux urgences.